corse24.com
Image default
Info Corse

Une caserne de pompiers à Pietrosella dès la fin juin

Notez cet article



C’est ce jeudi qu’a été posée la première pierre de la future caserne de pompiers de Pietrosella. Dès cet été, sept personnels de garde y seront installés afin d’assurer les diverses missions de secours de la rive sud. Pour l’heure, la tâche est assurée par les sapeurs-pompiers du centre de secours principal d’Ajaccio, mais cette organisation semble peu adaptée au vu du développement de la région ces dernières années. « Nous avons un bassin de vie d’environ 25 000 personnes sur la rive sud » explique le colonel Christophe Frerson, directeur du service d’incendie et de secours de la Corse-du-Sud, «_Il fallait donc raccourcir les délais d’intervention, qui pouvaient atteindre jusqu’à 40 minutes en été_, en raison de la circulation engendrée par le tourisme. »

Secours à personne, feu de forêt ou encore feu urbain, les principaux secours pourront être assurés par les sapeurs-pompiers de Pietrosella. « _Les maires de la rive sud, comme ceux de la vallée du Prunelli, font remonter ce besoin depuis un bon moment_, notamment en raison de l’augmentation de la population, et de ce fait, l’augmentation du risque. De plus, nous avons à Pietrosella, un des derniers poumons verts du grand Ajaccio, avec la forêt de Chjavari. »

Une caserne définitive d’ici quatre ans

L’équipement qui sera mis en fonction à la fin du mois de juin sera provisoire. Il sera remplacé ensuite par une caserne définitive. « Elle devrait être terminée d’ici quatre ans » explique Pierre Poli, le président du SIS 2A. « Le coût sera de 600 000€ pour la caserne provisoire, puis de 5 à 7 millions d’euros pour la définitive »

Au niveau opérationnel, « cette caserne définitive devrait être armée par neuf personnels de garde, et devenir la troisième unité opérationnelle du département, en réalisant entre 1500 et 2000 interventions par an » précise le colonel Christophe Frerson.





Source

Related posts

A Ribérac

adrien

« Une décision absurde prise par des technocrates » ?

adrien

“rien n’est perdu, tout se transforme et tout se réinvente”

adrien