corse24.com
Image default
Info Corse

Un militaire du 54e Régiment d’artillerie de Hyères tué au Mali



Un militaire du 54e régiment d’artillerie d’Hyères (Var) a été tué samedi 22 janvier 2022 dans l’après-midi vers Gao au Mali, a annoncé l’Elysée ce dimanche matin. Alexandre Martin a été tué dans « une attaque au mortier sur un camp militaire de l’opération Barkhane« , selon , indique un communiqué de l’Élysée. 

Emmanuel Macron salue le brigadier et fait part de sa « très vive émotion ». Le président de la République « salue avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission » et « s’associe à la douleur de sa famille, de ses proches et de ses frères d’armes. Il les assure de la reconnaissance et de la solidarité de la Nation », indique également le communiqué. « Le Président de la République salue le courage des militaires engagés au Sahel et leur exprime sa totale confiance. Il confirme la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région, aux côtés de ses partenaires. »

Le maire de Hyères, Jean-Pierre Giran, regrette qu’un « enfant hyérois ait payé de sa vie. Le 54e est complètement intégré à la vie locale, présent à toutes les manifestations patriotiques. À chaque fois que la ville a eu besoin d’eux, pour des inondations par exemple, ils ont toujours répondu présent. La ville de Hyères est en deuil et ce drame nous fait réfléchir sur l’importance et le bien-fondé de l’intervention française au Mali. »

Neuf autres militaires blessés

Le chef d’Etat-major des Armées adresse dimanche ses pensées à « sa famille, ses proches et ses frères d’armes« . Dans un communiqué, il est précisé que le « 22 janvier vers 17 heures« , le brigadier Alexandre Martin « a été grièvement blessé » et « immédiatement pris en charge par le détachement médical de Gao mais a succombé à ses blessures. Neuf autres militaires ont été légèrement blessés« . L’Etat-major des Armées précise également qu’une « patrouille d’hélicoptères a été engagée pour intercepter et neutraliser les terroristes« .

Le soldat décédé samedi après-midi est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013. Sa mort survient alors que mardi, quatre soldats français avaient été blessés au Burkina Faso lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage de leur véhicule. Il y avait eu en 2021 trois morts au combat et un mort par accident parmi les militaires français déployés au Sahel.

La force antijihadiste Barkhane, présente depuis 2014 au Mali et dont la mission est étendue au Sahel, est au cœur d’enjeux politiques bilatéraux majeurs, avec en toile de fond les accusations de recours par le Mali aux services du groupe de mercenaires russe Wagner, ainsi que la réorganisation de la présence militaire française dans le pays. Face à la crise ouverte avec la junte malienne, la France doit « trouver la voie » pour poursuivre l’objectif de la lutte antijihadiste en Afrique de l’Ouest, avait déclaré jeudi la ministre française des Armées, Florence Parly.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix





Source

Related posts

Centre de Viggianello : le conseil municipal interpelle le Syvadec

adrien

Julie Benetti,rectrice de l’académie de Corse : « Je me réjouis du travail qui s’engage avec la Collectivité »

adrien

la préfecture de Haute-Corse renforce les mesures sanitaires

adrien