corse24.com
Image default
Info Corse

un cinquième mis en examen et des questions sur l’enquête

Notez cet article



Le dernier nom à apparaître aux yeux du public dans le dossier est connu. Joseph Menconi, 55 ans, est considéré comme un membre périphérique du gang de la “Brise de Mer”. Il fait partie des 5 mis en examens,  selon nos confrères de l’Obs. Il déjà écopé par le passé de plusieurs condamnations pour des faits de vols à main armée, de meurtre ou encore d’évasion d’un établissement pénitentiaire. Jacques Santoni, Philippe Porri, Ange-Marie Gaffory et Pierre-François Luccioni sont les quatre autres mis en examen, tous présumément liés à la bande dite du “Petit Bar”, rivale supposée de Guy Orsoni et de son entourage.

La PJ dessaisie à cause de “fuites” ? 

Lundi 28 septembre, à Ajaccio et ailleurs en Corse, une vague d’interpellations avait été lancée par la Police Judiciaire. Mais trois personnes considérées comme des membres de la bande dite du “Petit Bar” étaient absentes de leur domicile. 

A la suite de quoi, sans que la relation de cause à effet soit établie, la juge d’instruction liée à la Juridiction Interrégionale Spécialisée dans le crime organisé de Marseille (JIRS) a  pris l’enquête des mains de la PJ d’Ajaccio et remis celle-ci dans les mains de la section de recherches de la gendarmerie de Corse. 

Une ou plusieurs personnes visées auraient-elles pu être averties de l’imminence de leur interpellation ? Mais si fuite il y a eu, faut-il encore déterminer à quel niveau de hiérarchie et dans quel service elle(s) aurai(en)t pu avoir lieu ? En l’occurrence, toujours nos confrères du journal l’Obs parlent d’ “erreurs de procédure” dans cette enquête, et qui auraient donc ont conduit, Anaïs Trubuilt,  la juge d’instruction, à prendre cette décision. Pour l’instant l’Inspection générale de la Police Nationale (IGPN) n’est pas saisie, car il faut des éléments tangibles pour cela. 

Une “voiture de grosse cylindrée” aperçue sur les lieux

On pourrait s’interroger, par exemple sur ce qu’on décrit plusieurs témoins, à savoir, selon nos informations, une “voiture de grosse cylindrée” qui est arrivée peu avant les policiers au pied des immeubles visés par l’opération, avant de repartir rapidement. Etait-elle là pour tenter d'”extraire” les personnes interpellées ? La question est posée.

Toutefois, un juge qui dessaisit un service au profit d’un autre cela peut arriver, et le code de procédure pénale le prévoit. Le juge qui instruit le dossier peut estimer que l’enquête avance trop lentement, ou que les investigations ne répondent pas à ses attentes. Cela peut aussi arriver quand les dossiers peuvent être déjà instruits pour d’autres services enquêteurs. 

La section de recherche de la gendarmerie de Corse a donc été saisie via une commission rogatoire, au détriment de la Police Judiciaire. Ces deux services d’enquête ont les mêmes compétences, mais ne fonctionnement pas de la même manière quand il s’agit de mener des perquisitions, par exemple.

Petit rappel des faits

Le 18 septembre 2018 vers 10h du matin, une fusillade éclate sur l’avenue de la Grande Armée, quartier des Jardins de l’Empereur. Devant une boulangerie, Guy Orsoni, 34 ans à l’époque, et considéré comme un membre du grand banditisme, est visé par deux hommes à moto qui font feu à l’aide notamment d’un fusil d’assaut. L’attaque est si violente que des projectiles viennent se ficher dans les vitres et la façade d’un immeuble voisin, sans faire de blessé. Une course-poursuite s’engage ensuite, et Guy Orsoni est pourchassé jusqu’au chemin de la Pietrina, rue qu’il aborde en contre-sens à bord de son 4×4 blindé. Il réussira à échapper à ses agresseurs, mais sera blessé à un bras, et soigné à l’hôpital de la Miséricorde.





Source

Related posts

[Infographies] Coronavirus en Corse : aucun nouveau cas de Covid-19 ce mercredi

adrien

Crash de la Caravelle Ajaccio-Nice: l’association de victimes exige une plongée sur l’épave

adrien

Décret, attestation, fréquences des trajets en avion et en bateau… On fait le point sur la desserte de la Corse

adrien