corse24.com
Image default
Info Corse

Thierry Corbalan, un dernier défi pour le “dauphin corse”, traverser la Méditerranée à la nage

Notez cet article


Il a commencé sa traversée de la Méditerranée, depuis Calvi jusqu’à Mandelieu, lundi matin entouré de ses proches et de son équipe. Thierry Corbalan, 61 ans, surnommé le “dauphin corse” s’est jeté à l’eau pour son 14ème défi sportif. Amputé des deux bras, il utilise une monopalme pour nager.

Sur le port de plaisance de Calvi, il y avait un peu de monde à midi pour encourager Thierry Corbalan et lui dire au revoir ; des proches surtout, son équipe et puis sa femme Patricia.

Un couple d’amis est même venu de Marseille, invité par son entraîneur, lui faire la surprise. Il en était particulièrement ému. 

Ce lundi 14 septembre, le “dauphin corse” s’est jeté à l’eau – avec sa monopalme – pour son 14ème défi sportif et psychologique. 

Un défi symbolique 

Un défi dont les dates et les lieux sont symboliques. À la nage, il va traverser la Méditerranée depuis la Corse jusqu’à Mandelieu-La-Napoule dans les Alpes-Maritimes.

C’est là-bas, en 1988, qu’un grave accident lui a coûté ses deux bras brulés puis amputés ; il pêchait près d’une voie de chemin fer quand sa ligne s’est enroulée autour d’un caténaire.

Il devrait arriver sur le continent dans quelques jours, le 20 septembre, pour marquer la date d’anniversaire de son ami Denis, présent ce jour-là et qui l’a sauvé. 

S’il arrive avant près de Mandelieu, il fera des ronds dans l’eau en attendant que le temps passe,

plaisante sa femme, Patricia Corbalan

Thierry Corbalan, surnommé le « dauphin corse » se prépare pour son nouveau défi de traverser la Méditerranée à la nage

Thierry Corbalan, surnommé le « dauphin corse » se prépare pour son nouveau défi de traverser la Méditerranée à la nage

© P. Corbalan

Une décennie d’exploits

Au total, cet ancien policier et champion de judo – avant l’accident -, doit parcourir 180 km à la nage. 

En septembre 2018 déjà, il avait relié Bastia depuis l’ile de Monte Cristo en 26h de natation non stop pour parcourir 80 km.

Depuis plus de dix ans maintenant, il enchaîne les challenges sportifs et veut prouver que son handicap ne le ralentit pas, ne le limite pas. 

J’étais pressé de partir ce matin, j’avais les nageoires qui frétillaient, l’envie d’être dans le grand bain.

Thierry Corbalan

Cette fois-ci encore, on peut le suivre en temps réel sur la page internet de son association “Le dauphin corse” qu’il a créée en 2012 pour ses exploits.

La position du "dauphin corse" ce lundi 14 septembre à 18h.

La position du “dauphin corse” ce lundi 14 septembre à 18h.

© ledauphincorse.com

Un entraînement intensif 

“Je m’entraîne tous les jours, toute l’année mais là les quatre derniers mois j’ai intensifié”, précise Thierry qui, à cause du Covid n’a repris l’entraînement qu’en mai.

Pour l’accompagner dans cette traversée, un catamaran le suit de près avec notamment son kinésithérapeute ainsi que deux kayakistes. 

Il s’accordera deux pauses par jour : le repas du midi et la nuit de sommeil. 



Source

Related posts

En Corse, les médecins s’inquiètent d’un possible afflux de touristes

adrien

Ajaccio : Des soldes toujours malmenés par les ventes privées

adrien

Bastia : FO police attend une entrevue avec le ministère

adrien