corse24.com
Image default
Info Corse

premières réactions globalement positives en Corse

Notez cet article


C’était probablement l’annonce présidentielle la plus attendue depuis le début de l’année. 

A partir du 19 mai, les terrasses des cafés, restaurants et les salles de spectacle et de cinéma pourront de nouveau accueillir des clients et du public, avec évidement différentes règles pour une reprise progressive de l’activité jusqu’au 30 Juin. 

Un calendrier, et enfin une visibilité explique Loïc Barles, gérant du “Café du centre” à Bastia et membre du collectif “I Caffitteri” :   

“Globalement, c’est plutôt une bonne chose, on est contents”, dit-il. “La date est presque respectée, on nous avait parlé de la mi-mai, et personne n’y croyait dans la profession. C’est dommage, cela dit, qu’on ne puisse pas travailler en intérieur et en extérieur, surtout pour ceux qui n’ont pas de terrasse”. 

Une activité encore restreinte

Le calendrier prévoit un recul progressif de l’heure du couvre feu, 21h00, jusqu’au 9 Juin, pas forcément l’idéal pour les repas en soirée, indiquent les restaurateurs. Puis, il sera repoussé à 23h00 avec la possibilité d’accueillir des clients en salle et la fin du couvre feu le 30 Juin. 

Les cinémas eux aussi seront eux aussi au même tarif… horaire, mais soulagés d’accueillir du public. Pour Daniel Benedittini, gérant du cinéma le Régent à Bastia, “même si cela va être avec une certaine jauge, rien que de pouvoir ré-ouvrir et de savoir que la vie va reprendre, c’est une belle note d’espoir, on a l’impression de voir le bout du tunnel”. 

Devanture du cinéma "Le Régent" à Bastia, rue St François
Devanture du cinéma “Le Régent” à Bastia, rue St François © Radio France
Christophe Giudicelli

“C’est positif de savoir que les salles de spectacles peuvent rouvrir au 19 mai, que nous pourront recevoir le public”, reconnaît Marianne Nativi, directrice du“Locu Teatrale” à Aiacciu. “Maintenant, il faut voir les conditions que les Préfectures vont demander, pour les petites salles comme la notre (80 places ndlr) […]. Mais c’est une bonne nouvelle pour reprogrammer les événements que nous avions prévus depuis un an et demi”. 

Restaurateurs, intermittents du spectacles… autant de professionnels qui ont hâte de retrouver une activité normale.





Source

Related posts

fin de partie pour le football amateur

adrien

Julien Denormandie promet “la mobilisation de tous les services pour que justice passe”

adrien

Pour l’urgentiste Laurent Carlini, le port du masque à l’extérieur “doit être généralisé à l’ensemble du territoire”

adrien