corse24.com
Image default
Info Corse

“Parabole” de Gregory Ott, une interprétation musicale du film de Wim Wenders “Les Ailes du désir”

Notez cet article


Né à Strasbourg, Grégory OTT a étudié le piano classique de 1983 à 1990 au Conservatoire National de Région de Strasbourg. En 1991, il y intègre la classe de jazz de Bernard Struber et donne en parallèle des cours de piano jazz dans diverses écoles renommées de la région. Ses influences musicales sont vastes: blues, be-bop, latin-jazz, pop, variété française et internationale. On a l’habitude de voir et d’entendre Gregory en Trio, mais cette fois ci c’est en solo que le pianiste va vous enchanter avec son nouvel album “Parabole”. 

Gregory Ott
Gregory Ott
Pauline Pénicaud

Cet album est une évocation, une interprétation musicale personnelle du film de Wim Wenders Der Himmel über Berlin (Les Ailes du Désir). Le piano solo est un exercice convoité mais redouté. Il offre des perspectives de liberté totale mais impose pourtant une grande exigence. Il faut pouvoir s’affranchir de ses propres automatismes et définir un univers, comme l’a suggéré Philippe Ochem à Grégory Ott : explorer un ailleurs et travailler sur des formes suffisamment ouvertes pouvant inciter au lâcher prise tout en restant dans un cadre. C’est à travers leurs échanges que naît l’idée de travailler à partir du film de Wim Wenders. 

Gregory Ott
Gregory Ott
Daniel Faulhaber

Amoureux du 7ème art, les films ont toujours été pour Grégory Ott une porte ouverte sur les émotions. Tout comme la musique, ils racontent des histoires. Dans ce film, à la fois poétique et allégorique, l’improvisation joue un grand rôle : Wim Wenders a tourné au jour le jour sans connaître lui-même la fin de sa fable. Le réalisateur s’est abandonné à l’inconnu, à la spontanéité, tout comme l’improvisation dans le jazz laisse opérer le champ des possibles. Les thématiques universelles des Ailes du désir telles que l’enfance, l’amour, la vie ou la mort sont placées sous le signe de la foi en l’humanité et invitent à l’émerveillement et à un imaginaire qui résonnent pour le pianiste. Cette approche de travail inédite est une source d’inspiration forte qui lui a permis de composer ce voyage musical.





Source

Related posts

Éducation, transports, tourisme : en Corse, incompréhension des professionnels face aux annonces d’Emmanuel Macron 

adrien

Triple test Covid à Porto-Vecchio

adrien

la culture corse entre colère et résignation

adrien