corse24.com
Image default
Info Corse

Maintenu, le festival de bande dessinée de Bastia aura lieu cet automne

Notez cet article


Blutch – La Grande traversée : l’une des multiples traversées possibles de l’oeuvre de Blutch depuis son entrée en scène professionnelle au début des années 90.

Philippe Dupuy – Histoires de l’art: des originaux de la trilogie Une histoire de l’art (Dupuis) qui permet à Philippe Dupuy d’analyser l’histoire de l’art à l’aune de sa subjectivité et d’expliciter son rapport à la cré ation.

La Fabrique des Futurs : Le Tribut de Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand ; Aâma et Saccage de Frederik Peeters ; Préférence système d’Ugo Bienvenu ; Soon de Benjamin Adam et Thomas Cadène et Bolchoı̈ Arena d’Aseyn et Boulet, forment autant de récits futuristes critiques sur notre monde et nous offrent en contrepoints salvateurs la poé sie, la mé taphysique et la contemplation, tout cela avec une liberté de styles d’une grande richesse.

Wilfrid Lupano – “Dénoueur d’humanité” : une exposition qui revient, avec des planches et une sé rie d’entretiens, sur sa vision de son mé tier de scé nariste, son goû t pour l’engagement et le recours à l’humour pour faire passer ses idées.

Portrait d’un buveur – Ruppert & Mulot et Schrauwen : Oubliez les pirates dans leur version hollywoodienne ou les épopées maritimes adaptées de Stevenson. Ruppert et Mulot, associés à l’artiste >lamand Schrauwen, restituent le mythe du pirate, du vrai : menteur, voleur, lâ che, vulgaire.

Camille Jourdy – Les Vermeilles : Beau temps pour un pique-nique ! Pas pour Jo, la cadette, qui fuit sa famille recomposée le temps de se perdre dans une forêt mystérieuse, loufoque et pleine de vermeilles…

Loren Capelli – Cap! : Une enfant qui quitte la route de l’école pour s’engager dans la forêt. Lors de cette traversée qui durera une journée, elle se fraye un chemin parmi les sons, les matières, sans se préoccuper du pourquoi, du comment, ni du temps.

Du 4 novembre au 23 décembre

« Ma Ville, je l’imagine … », dans le cadre de « L’Année de la Bande Dessinée, BD 2020 » : les dessins originaux des élèves de l’école Campanari, guidés par Marion Duclos et Margaux Othats lors d’une résidence d’artistes.

Marion Duclos – Le Dessin comme rythme, le récit comme pulsation. L’exposition montrera les planches d’Ernesto, de Victor et Clint et, en avant-première, des planches de l’album Les Mains de Ginette, co-signé avec Olivier Ka, à paraıt̂ re chez Delcourt en mars 2021.

Margaux Othats – Passages : Margaux Othats joue avec la page et l’objet livre, son format, sa manipulation, avec un dessin minimaliste, ses histoires explorent les thèmes de la persévérance, de l’émancipation ou de la disparition.

L’enfant qui voulait toucher le ciel – Lecture dessiné e avec Marion Duclos et Olivier Kâ le 4 novembre à17h – cafétéria Una Volta



Source

Related posts

« En diabolisant le Green Pass, Mr Marcellesi fait le choix d’éluder la santé des Corses et des vacanciers »

adrien

Le MCD de François Tatti demande à Julien Morganti de démissionner du parti

adrien

Déconfinement: Les Services publics de la Ville de Bastia

adrien