corse24.com
Image default
Info Corse

Les premiers vaccins contre la Covid-19 arrivent en Corse

Notez cet article


Les premiers vaccins contre la Covid-19 doivent arriver ce mercredi en Corse. Ils seront livrés dans un premier temps à l’hôpital de Bastia où la vaccination doit débuter en début d’après-midi, avant Ajaccio la semaine prochaine. Dans la foulée, les premières vaccinations auprès des personnes les plus vulnérables vont pouvoir débuter, notamment dans les EHPAD. 

Un acheminement sous haute surveillance

Les vaccins de Pfizer BioNTech doivent se conserver à une température de -80 degrés, pour une durée de six mois maximum
Les vaccins de Pfizer BioNTech doivent se conserver à une température de -80 degrés, pour une durée de six mois maximum © Radio France
Patou Fiori Rinieri

Pour le moment, ce sont près de 2 000 doses qui sont acheminées jusque dans notre île. Comme dans le reste de la France et de l’Europe, c’est une opération très sensible. Le protocole de transport est tenu secret par l’Agence régionale de santé et ses partenaires. Ce que l’on sait, c’est que les vaccins arrivent par voie aérienne. Les avions de ligne régulière d’Air Corsica, tout comme les avions cargos, sont habilités pour conditionner ce type de produits, grâce à des containers spéciaux, des glacières de neige carbonique, qui permettent de respecter la chaîne du froid. Rappelons que les vaccins de Pfizer BioNTech doivent se conserver à une température de -80 degrés, pour une durée de six mois maximum. 

Le transport entre l’aéroport de Poretta et l’hôpital de Falcunaghja sera effectué dans les mêmes conditions, avec une société agréée par l’État. Un transport qui devrait se faire, sous escorte des forces de l’ordre. Car les produits sont considérés comme « une cible ». Le risque d’actes de malveillance, vols ou dégradations, est pris très au sérieux par les services de l’État. 

Centralisés dans les grands congélateurs des hôpitaux de Bastia et d’Ajaccio, les vaccins pourront être ensuite distribués aux publics prioritaires. Ils devront être administrés dans un délai de cinq jours. 

“Amplifier, accélérer, simplifier” 

Olivier Véran a annoncé ce mardi l'ouverture de la vaccination contre la Covid-19, notamment au plus de 75 ans qui ne sont pas en Ehpad
Olivier Véran a annoncé ce mardi l’ouverture de la vaccination contre la Covid-19, notamment au plus de 75 ans qui ne sont pas en Ehpad © Radio France
France Bleu

Olivier Véran a annoncé ce mardi l’ouverture de la vaccination contre la Covid-19, notamment aux plus de 75 ans qui ne sont pas en Ehpad. “Ça fait 5 millions de personnes”, a précisé le ministre de la Santé. Il a également annoncé l’élargissement aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans, alors que pour le moment la vaccination était réservée aux seuls résidents des Ehpad et aux soignants d’au moins 50 ans.

Une mesure accueillie évidemment avec satisfaction au sein des associations de services à la personne, comme l’ADMR qui en Corse emploie quelque 850 personnes. Nathalie Magny,  responsable du pôle ADMR en Haute-Corse : « C’est une très bonne décision de privilégier les premiers maillons de la chaîne médicosociale. Un établissement comme le nôtre en milieu ouvert qui emploie _beaucoup de salariés d’intervention et qui aide beaucoup de personnes à domicile_, c’est rassurant. Les salariés de plus de 50 ans et concernés sont 350, elles font partie des salariés privilégiés, on n’a pas de date mais on sait que cela fait partie de la deuxième vague. »

« L’immunité dans nos casernes »

Le ministre de la Santé a annoncé ce mardi l'élargissement de la vaccination aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans
Le ministre de la Santé a annoncé ce mardi l’élargissement de la vaccination aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans © Radio France
France Bleu

Une mesure de nature à rassurer, estime Fabrice Riolacci, délégué CGT aux Service Incendie de Haute-Corse : « _Les pompiers comme le reste de la population peuvent avoir des comorbidités, être des personnes à risque_. C’est une très bonne chose pour mener à bien notre mission de service public. Les pompiers de plus de 50 ans représentent une bonne partie de notre population sapeurs-pompiers opérationnels qui pourront mener à bien leur mission sans ramener le virus chez eux. Nous attendons des informations de la part de notre service de santé interne, nous espérons que la campagne débutera rapidement et connaitra l’adhésion de la plupart des agents concernés afin d’apporter l’immunité dans nos casernes. »





Source

Related posts

La douane de Haute-Corse en difficulté suite à l’immobilisation d’une de ses vedettes

adrien

La police nationale sillonne Ajaccio à vélo électrique

adrien

Le HPA a réuni ses troupes

adrien