corse24.com
Image default
Info Corse

les derniers irréductibles parmi les pompiers largement minoritaires en Corse



Tous ceux qui n’auront pas reçu la première dose du vaccin seront suspendus et privés de rémunération. Le couperet tombe ce mercredi 15 septembre, et pourtant des sapeurs-pompiers refusent toujours de se soumettre à l’obligation vaccinale. Des irréductibles qui sont une minorité. 

On continue la pédagogie, tous les jours de nouveaux agents se font vacciner

Au Service Incendie et Secours (SIS) de Haute-Corse, ils ne sont que sept parmi les professionnels sur un plus de 200 à faire de la résistance. “C’est très gérable”, affirme le colonel Pierre Pieri. En revanche, les non-vaccinés sont plus nombreux chez les pompiers volontaires, très présents dans les centres de secours du rural. “Cela pose problème dans deux ou trois centres, reconnaît le directeur du SIS 2B. Donc, on est en train d’organiser des dispositifs pour renforcer ces centres avec des effectifs venant d’ailleurs, ou de s’organiser différemment pour assurer les permanences. Et puis, on continue la pédagogie, tous les jours de nouveaux agents se font vacciner”.  Au SIS de Corse-du-Sud également, les récalcitrants sont largement minoritaires, mais plus nombreux qu’en Haute-Corse. Autour de 25 % pour un effectif global d’environ 1300 agents, 215 professionnels et un millier de volontaires. L’effort est mis là aussi sur la pédagogie, des entretiens individuels auront lieu. “Je suis relativement confiant pour rapidement s’approcher des 100 %”, assure le colonel Christophe Frerson, son directeur-adjoint qui assure l’intérim.

Cela va poser des problèmes au plan opérationnel car nous sommes à flux tendu au niveau des effectifs

Côté syndical, des divergences existent entre les différentes organisations. Le STC se prononce très clairement contre l’obligation vaccinale. “On comprend que des mesures sanitaires soient prises, explique Lucien Rossini, le délégué régional , mais de contraindre les gens, c’est contre-productif. On n’a pas le chiffre précis des non-vaccinés mais, même s’il est minime, cela va poser des problèmes au plan opérationnel car nous sommes à flux tendu au niveau des effectifs. Ceux qui seront exclus vont manquer”. 

Nous appelons l’ensemble des sapeurs-pompiers à se faire vacciner

Le CGT, elle, est plus mesurée. “Pour nous cette obligation peut se comprendre, défend Fabrice Riolacci, délégué CGT au SIS 2B.  Il faut se souvenir qu’au début de cette pandémie, nous, les sapeurs-pompiers, avons demandé à notre administration des moyens pour nous protéger (…) Il me semble qu’aujourd’hui  le vaccin fait partie de cette panoplie. Donc, nous appelons l’ensemble des sapeurs-pompiers à se faire vacciner”. 

Pour convaincre les derniers hésitants, les deux SIS de Corse organisent des CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Ce lundi en Corse-du-Sud, ce vendredi en Haute-Corse. 





Source

Related posts

Cette vidéo d’inondations n’a pas été filmée à Abidjan, mais en Corse

adrien

perquisition en cours au ministère de la Justice

adrien

Ecologie, Compétitivité, Cohésion Les Axes Priotitaires Du Plan Relance Présenté Ce Matin Par Le Gouvernement

adrien