corse24.com
Image default
Info Corse

L’épidémie de Covid progresse en Corse mais les vaccins arrivent

Notez cet article



La situation dans l’île est certes moins inquiétante que dans certaines régions du continent mais l’épidémie reprend doucement. Les derniers chiffres ne sont pas encore consolidés, mais le taux d’incidence régional a encore augmenté. Il est désormais de 63 cas pour 100 000 habitants, contre 42 cas pour 100 000 habitants la semaine précédente, le seuil d’alerte étant fixé à 50 cas pour 100 000 habitants. 

Cette augmentation est plus sensible en Corse-du-Sud, notamment chez les plus de 65 ans. A l’hôpital d’Ajaccio on envisage d’ailleurs de rouvrir très prochainement l’unité Covid à la suite de la forte augmentation du nombre d’hospitalisations conventionnelles ce weekend. 

C’est l’effet fêtes de fin d’année“, déplorait ce lundi matin la directrice de l’ARS, Marie-Hélène Lecenne.

Un cas du variant britannique identifié en Corse

Le préfet de région, Pascal Lelarge, a également fait un point ce lundi sur les mesures mises en place pendant les vacances dans les ports et les aéroports. Avec le fameux “green pass“, 58000 personnes ont été contrôlées, 750 d’entre elles n’avaient pas de test, la quasi-totalité a donc été testée sur place dans les ports ou aéroports. En tout 39 verbalisations ont été dressées

Ces tests ont également permis de découvrir sur voyageur en provenance de Londres la nouvelle variante britannique de la Covid 19. Ce passager, qui n’est pas d’origine britannique a été placé à l’isolement, comme le veut le protocole spécifique.

1950 doses de vaccin dès mercredi à Bastia

Les regards sont désormais tournés du côté des vaccins. Prévus pour la mi-janvier, ils vont arriver très vite. Dès mercredi 1950 doses seront acheminées à l’hôpital de Bastia, elles seront stockées dans les fameux congélateurs à moins 80 degrés. Elles serviront dans un premier temps aux personnels soignants de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités. Les doses restantes pourront dans un second temps être distribuées, à l’hôpital de Calvi ou de Corte par exemple, toujours pour les personnels soignants. 

Le grand public n’est pas concerné par cette première phase

Jeudi, un autre arrivage de vaccins est prévu cette fois dans certaines pharmacies, mais pas la peine de vous précipiter, ces doses seront uniquement destinées aux pensionnaires de plus de 75 ans de 4 EPHAD de la région bastiaise. 

Enfin en début de semaine prochaine, c’est l’hôpital d’Ajaccio qui sera alimenté.

L’objectif est de prioriser les vaccinations“, explique Marie-Hélène Lecenne, “en débutant par les EPHAD et les personnels soignants de plus de 50 ans. Puis, petit à petit, les autres personnels de santé pourront être vaccinés“, mais la première phase ne concerne pas le grand public. 

En revanche des campagnes de dépistage massif vont être organisées dans les prochains jours, notamment à Ajaccio.





Source

Related posts

Municipales à Bastia : Julien Morganti pose ses conditions à une union face à Pierre Savelli

adrien

DIRECT VIDEO – Suivez l’investiture de Joe Biden, 46e président des Etats-Unis

adrien

” Acheter les voix, cela reste la tradition en Corse !”

adrien