corse24.com
Image default
Info Corse

Le ras-le-bol des étudiants de l’Université de Corse

Notez cet article


Les étudiants devraient pouvoir revenir en présentiel un jour par semaine dans leurs universités à compter de lundi prochain. 20 % des effectifs pourront reprendre les cours sur site. Une nouvelle organisation que l’Université de Corse prépare aussi évidemment après ces dernières annonces d’Emmanuel Macron. Jusqu’ici et ce depuis plusieurs mois, les étudiants devaient suivre la totalité de leurs cours en distanciel. Une situation dont souffre la plupart d’entre eux et propice au décrochage. 

Une reprise “partielle” diversement appréciée

Les étudiants devraient pouvoir revenir en présentiel un jour par semaine dans leurs universités à compter de lundi prochain
Les étudiants devraient pouvoir revenir en présentiel un jour par semaine dans leurs universités à compter de lundi prochain © Radio France
Maxime Becmeur

Il y a d’abord ceux qui s’impatientent et ne supportent plus l’enseignement virtuel, ceux qui sont à deux doigts du décrochage comme Mathieu, en première année de médecine à Corte : « Un exemple tout bête, juste voir le professeur, le regarder dans les yeux cela fait partie de l’apprentissage. Un partage d’écran sur un ordi c’est illogique. » Car trois mois en distanciel, cela commence à faire long : « _J’ai un logement de 14mètres carrés_, forcement faire tous les cours à distance c’est un peu long… » 

Et puis il y a les pessimistes, ceux ne voient pas vraiment l’intérêt de revenir seulement un jour par semaine, à l’image de Rémi et Alizée : « Je trouve ça ridicule, il y a des gens qui viennent de Bonifacio qui ont rendu leur appart, _ils viennent pour un jour après c’est compliqué de se loger ou de redescendre…_Tout le monde n’est pas véhiculé, on est majeurs depuis peu c’est pas évident pour tout le monde de faire “colla è fala”… » 

De son côté, Lilian, étudiant en arts plastiques, est sceptique quant aux bénéfices de ce nouveau rythme : « Ça dépend comment ils nous organisent, ils avaient parlé de petits groupes, nous par exemple _on est une promo de 90 élèves ça va être super compliqué…_après ça peut être un bon retour en présentiel pour ceux qui ont besoin de soutien. » Ces cours en présentiel resteront quoi qu’il arrive facultatifs pour les étudiants.

Corte déserté

Signe du ras-le-bol général ressenti dans les universités, les chambres d’étudiants commencent à être restituées par leurs locataires. À Corte, de plus en plus d’étudiants prévoient également de rendre leurs clés. Le CROUS, principal bailleur, enregistre rien que cette semaine, une dizaine de préavis de départ. Des départs qui peuvent être dus au décrochage, mais aussi à la rumeur d’un possible troisième confinement. 

Marc-Paul Luciani, directeur du CROUS de Corse : « Suites aux rumeurs de re confinement, _on note des demandes de plus en plus nombreuses, dans un mois certains de nos résidents nous quitteront_. Nous procédons en même temps à du réassort, nous en profitons pour faire rentrer les quelques étudiants qui paradoxalement demandent à rentrer en résidence en chambre au CROUS. Depuis une quinzaine de jours on note une accélération des demandes de départs c’est vrai, mais au-delà du re confinement des annonces de second semestre en distanciel via certaines composantes ou rumeurs font que certains préfèrent se confiner dans l’environnement familial et on peut le comprendre par rapport à la problématique de l’isolement. »





Source

Related posts

Ajaccio : le port du masque n’a pas eu raison de la grande braderie

adrien

L’association Victoria visée par une enquête préliminaire

adrien

Air France dans le collimateur de la CCI de Corse

adrien