corse24.com
Image default
Info Corse

Le procès de Jonathann Daval reprend au lendemain du malaise de l’accusé

Notez cet article



Le procès de Jonathann Daval va pouvoir reprendre ce jeudi, après l’incident qui a conduit mercredi soir à l’interruption de la troisième journée d’audience. L’accusé a fait un malaise, 30 minutes après le début de son interrogatoire. Il a été conduit à l’hôpital de Vesoul pour y subir des examens et y passer la nuit. Ce matin, les médecins ont donné leur feu vert, selon la déclaration de l’avocat général à l’AFP

“C’est bon, officiellement un certificat médical de compatibilité a été donné et Jonathann Daval va au tribunal et reprendre le procès“, a déclaré Emmanuel Dupic. Déjà dans la soirée de mercredi, le magistrat avait déclaré que l’état de santé de Jonathann Daval était “rassurant“, indiquant : “Je sors de l’hôpital, le premier diagnostic posé est un malaise vagal“. 

Un médecin présent toute la journée

A 9h30, Jonathann Daval a fait son retour dans le box des accusés a constaté le reporter de France Bleu Besançon. Le président lui a demandé de se lever et a constaté qu’il allait mieux. Un médecin sera présent toute la journée. L’audience ne va pas reprendre par l’interrogatoire de l’accusé mais par l’audition en visioconférence d’un psychologue qu’il n’était “pas possible de déprogrammer”. L’audition de Jonathann Daval reprendra dans l’après-midi.

Le malaise de Jonathann Daval est intervenu à l’issue d’une journée particulière intense en émotion, avec les témoignages des parents, de la soeur et du beau-frère de l’accusé. “La journée émotionnellement a été très dure” a reconnu dans la soirée son avocat, “le témoignage d’Isabelle Fouillot n’a pas du tout laissé Jonathann indifférent”. Me Schwerdorffer a aussi évoqué “la fatigue, la chaleur” et les trois heures de route quotidienne de l’accusé entre la cour d’assises et la prison. “Il est souhaitable que l’audience reprenne” a-t-il encore souligné.

La reprise de l’audience était bien entendu souhaitée par la famille de la victime. Il faut “que le procès reprenne, qu’on aille au bout” a déclaré Jean-Pierre Fouillot sur BFMTV, tandis que son épouse souhaite toujours s’adresser à lui afin “qu’il lâche quelque chose”.

Aucune conséquence sur la durée du procès – Emmanuel Dupic, avocat général

Le procès a accumulé beaucoup de retard, une demi-journée, et il n’est pas certain que le verdict pourra être rendu vendredi soir, comme prévu initialement. Interrogé par les journalistes devant le palais de justice, l’avocat général Emmanuel Dupic a cependant indiqué que l’hospitalisation de Jonathann Daval n’aurait “aucune conséquence sur la durée” du procès.

Nos articles incontournables sur l’affaire Daval :





Source

Related posts

un autre regard sur Jeanne Barseghian

adrien

découvrez les 18 nouveaux monuments retenus

adrien

Et si on parlait de vengeance avec 2 livres choisis par Maeve?

adrien