corse24.com
Image default
Info Corse

l’assemblée de Corse en session extraordinaire

Notez cet article



Les élus de l’assemblée de Corse étaient réunis ce mardi en session extraordinaire. Au programme notamment les conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid19 avec plusieurs mesures d’aides adoptées :

  • Une prime exceptionnelle aux professionnels du secteur médico-social mobilisés, une prime qui pourra aller jusqu’à mille euros ; 
  • Un fonds de sauvegarde économique territoriale destinée aux entreprises qui n’ont pu bénéficier du fonds de solidarité nationale ; 
  • Une aide en faveur les entreprises touristiques qui ont investi dans la sécurité sanitaire.

“Un déséquilibre profond et structurel”

Gilles Simeoni a alerté sur la situation difficile du budget de la CDC. “40 millions de dépenses supplémentaires, entre 80 et 100 millions de recettes fiscales en moins, nous sommes, a déclaré le président de l’Exécutif, dans un déséquilibre profond et structurel”. Il en appelle à l’État. « La Corse a une fiscalité qui est proportionnellement plus impacté parce que nos recettes fiscales spécifiques, notamment les tabacs et les transports, sont liées à l’activité économique. L’équité aurait voulu que nous fussions traités de la même façon que les départements et régions d’outre-mer à travers une garantie de recettes spécifiques…pour l’instant cela n’a pas été le cas. J’ai une réponse de madame Gourault qui me dit nous sommes prêts à discuter de cela, j’espère qu’il va y avoir une discussion rapidement pour que nous puissions reconstituer nos recettes. Au-delà il faut une discussion structurelle, si nous ne voulons pas être dans une logique permanente de dépendance à la subvention il faut que nous allions vers une autonomie de plein exercice et de plein droit et notamment une autonomie fiscale… »

Consensus

Le fonds Salvezza qui pourra venir en aide à 2740 entreprises, dont 1000 dans le rural, donnera lieu à des aides forfaitaires non reconductibles pour un montant global de 5,5 millions d’euros.
Le dispositif présenté par Gilles Simeoni a été adopté à l’unanimité. Un vote favorable notamment de la part de Christelle Combette du groupe « Pè l’Avvene » : « Compte tenu de la situation catastrophique que connaissent les entreprises nous saluons ce plan d’urgence, tout ce qui peut venir en aide au tissu économique local déjà fragilisé est une bonne chose et que ce dispositif soutienne l’emploi local est important ».

François-Xavier Ceccoli du groupe « La Corse dans la République » a également voté pour le fonds Salvezza : « Ce dispositif a le mérite de _toucher en priorité les TPE et PME, bassin d’emploi le plus important et le plus vulnérable en Corse_. L’idée de plafonner est importante, il s’agit de couper court à des phénomènes d’opportunité, on est là pour aider les gens à garder la tête hors de l’eau »
 

« Une seconde chance »

En début de session, le président de l’Assemblée est revenu sur les résultats du second tour des municipales avec un discours plus politique. “Dimanche, a déclaré Jean-Guy Talamoni, le vote des Corses n’était pas une adhésion aveugle à tout ce que nous faisons ou ne faisons pas. Beaucoup selon lui sont déçus… C’est peut-être, a-t-il conclu, pour nous autres, nationalistes, _la dernière occasion de se hisser au niveau de nos responsabilités_“. 





Source

Related posts

la surprise Eric Dupond-Moretti à la Justice, Christophe Castaner évincé de l’Intérieur au profit de Gérald Darmanin

adrien

François Sargentini : “Il faut travailler tous ensemble pour le territoire”

adrien

Thibault Cauvin en concert dans La Nouvelle Scène Aquitaine Live

adrien