corse24.com
Image default
Info Corse

L’AC Ajaccio veut tenir le rythme à Auxerre

Notez cet article



Coup d’envoi à 19h sur RCFM

Trois jours seulement après avoir décroché leur première victoire de la saison, (1-0 face à Dunkerque) les acéistes se déplacent dans l’Yonne pour la 6e journée de Ligue 2. Auxerre a pris 6 pts en 5 matchs, c’est à dire deux de plus que les oursons. 

Cette fois, ces derniers se déplaceront avec un groupe quasi-complet, seul le milieu offensif Alassane N’Diaye étant forfait. De quoi travailler plus sereinement, et de quoi avoir le choix dans les armes, avec un groupe de 19 joueurs au départ de l’aéroport. Même si certains comme Courtet, Nouri ou même Coutadeur ont encore besoin de plus de rythme. Pour Olivier Pantaloni, l’entraîneur de l’ACA, cette équipe va désormais monter peu à peu en puissance.

“J’en suis sûr ! On a beaucoup de joueurs dans cette situation et quand ils auront leur rythme de croisière, je pense que l’équipe tournera beaucoup mieux. Mathieu Coutadeur a loupé la préparation pour cause de blessure, Qazim Laçi en a eu une, “Mouna” El Idrissy aussi. Donc, patience…mais on ne peut pas non-plus perdre trop de temps, après on risque d’être en difficulté, et on sait à quel point la tête est importante”.

Auxerre pas non plus à son vrai niveau

Cela dit, l’adversaire du soir s’annonce comme un joli défi à relever. Comme l’ACA, cette équipe de l’AJ Auxerre semble en avoir encore sous les semelles. La dernière défaite des hommes de Jean-Marc Furlan du côté de Toulouse (3-1) les a quelque peu chagrinés. Car malgré ses 3 défaites en 5 matchs, comme l’ACA, l’AJA a tout de même battu Châteauroux dans le Berry, puis Troyes à l’Abbé Deschamps. Autant dire que la réception de l’ACA sera pour eux l’occasion de se refaire une santé. Pour ce qui est des oursons, le but est de gagner le match, certes, mais surtout, gagner de la confiance. Pour le coup, avec trois matchs en 8 jours, la cadence s’accélère pour les ajacciens. Ils pourront souffler ensuite, pendant les 15 jours de trêve internationale.





Source

Related posts

Covid : quand le laboratoire craint le point de rupture

adrien

A dilla franca : U novu cummandamentu murale

adrien

L’île à l’épreuve des feux dans l’Ouest Américain

adrien