corse24.com
Image default
Info Corse

La contraception sera gratuite pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans, annonce le gouvernement



La contraception deviendra gratuite pour toutes les femmes jusqu’à 25 ans à partir du 1er janvier. Annonce faite ce jeudi par Olivier Véran, ministre de la Santé, invité de France 2. Jusqu’à présent, la gratuité ne concernait que les femmes mineures.Il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception jusqu’à 25 ans“, a annoncé le ministre. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Olivier Véran a justifié cette décision par un “recul de la contraception chez un certain nombre de jeunes femmes” avec pour motif principal “le renoncement pour raisons financières. C’est insupportable que des femmes ne puissent pas se protéger, ne puissent pas avoir de contraception parce que ça leur coûte trop cher”.

25 ans, un âge déterminant

Une mesure qui va coûter selon le ministre 21 millions d’euros et qui sera effective à partir du 1er janvier. L’âge de 25 ans a été choisi pour plusieurs raisons selon Olivier Véran. “C’est un âge qui correspond en terme de vie économique, de vie sociale et de revenus à un âge qui va avec davantage d’autonomie. C’est aussi l’âge où on va quitter définitivement la complémentaire santé de son foyer. Des études nous montrent aussi que c’est aussi l’âge déterminant en dessous duquel trop de femmes renoncent à la contraception.

La gratuité de la contraception était déjà accordée depuis 2013 aux jeunes filles de 15 ans à leurs 18 ans, dont le taux de recours à l’IVG (interruption volontaire de grossesse) a nettement baissé depuis, passant de 9,5 à 6 pour 1.000 entre 2012 et 2018. Depuis août 2020, elle a été étendue aux moins de 15 ans. Pour justifier l’extension aux moins de 15 ans, le gouvernement avait indiqué fin 2019 que “chaque année, près de 1.000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France” et que “parmi ces grossesses, 770 se concluent par une IVG“.





Source

Related posts

« L’heure est venue de réfléchir à l’organisation d’une société nouvelle »

adrien

Patrimonio: 3ème Edition De Ribellazione ! Du 25-27 Septembre

adrien

une montée en puissance attendue dans les transports

adrien