corse24.com
Image default
Info Corse

“Je n’aime pas que la Picardie !”

Notez cet article



Jean-Pierre Pernaut a beaucoup parlé de sa Picardie natale dans les journaux du 13h. Mais cet amoureux des paysages et du patrimoine n’en est pas moins très attaché à d’autres régions comme la Bretagne, la Corse, Paris, la Haute-Savoie, le Pays basque… Place(s) à la France de Jean-Pierre Pernaut !

Place(s) à, c’est l’occasion de découvrir une personnalité de façon plus intime à travers des lieux auxquels elle est attachée. Aujourd’hui, on découvre les souvenirs à travers la France de Jean-Pierre Pernaut, de son enfance dans un village rural, aux débuts de sa carrière professionnelle en passant par les lieux où il aime se ressourcer.

Son attachement pour la Picardie

Jean-Pierre Pernaut a grandi dans la Somme, dans le village de Quevauvillers à côté d’Amiens. Une vie rurale, où sa mère tenait la pharmacie, et dont il garde des souvenirs gastronomiques qui le suivent encore aujourd’hui. 

“Le dimanche, on mangeait de la tête de veau à la sauce gribiche. J’adore ça !” 

Avec ses parents, dans une voiture pleine à craquer, ils partaient en vacances sur les plages du nord, Le Touquet, Merlimont, ou encore en Bretagne. L’hiver c’était à la montagne, toujours dans la station des Gets, en Haute-Savoie, où il a appris à skier tout petit. 

La Picardie, Jean-Pierre Pernaut y est encore très attaché. Quand il ne rend pas visite à sa fille et ses petits-enfants, il aime faire découvrir la cathédrale d’Amiens, “la plus belle du monde” et la Baie de Somme, “un endroit magique pour se reposer, qui a inspiré Jules Verne”. 

Les charmes de la France

Pour se ressourcer Jean-Pierre Pernaut profite de sa maison à l’ouest de Paris, où il adore jardiner, bricoler, se poser près d’un bon feu de cheminée. Et en dehors de la Picardie, il aime le Pays basque, notamment pour y jouer au golf, ou encore les paysages et les habitants de la Corse. “Je suis touché par les corses. Ils ont une certaine richesse dans le cœur, et c’est un endroit fabuleux”.

“L’originalité de la France, c’est qu’il y a des beaux paysages partout. Il suffit de les regarder ! Mais partout, ils sont absolument magiques.”

Professionnellement, il reste très attaché à Paris, où sa carrière a débuté en 1975 dans la rue Cognacq-Jay. “C’est le lieu historique de la télévision française, là où est née l’information télévisée. Même si par la suite nous avons déménagé à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.”  





Source

Related posts

Vinaigrette aux fruits

adrien

jouer masqués, mais jouer quand même

adrien

Julian Assange : Per A Pace Appel Au Rassemblement Lundi 7 Septembre 2020 Devant La Préfecture D’Ajaccio

adrien