corse24.com
Image default
Info Corse

Grichka, un des deux frères Bogdanoff, est mort à 72 ans



Il était l’un des jumeaux les plus connus de France. Grichka Bogdanoff est mort à 72 ans, a annoncé ce mardi 28 décembre son agent. Cet animateur de télévision et essayiste était connu, avec son frère Igor, pour leurs livres de vulgarisation scientifique. Les deux frères avaient notamment animé de 1979 à 1987 l’émission « Temps X ». Il s’est éteint « paisiblement » dans un hôpital parisien, « entouré de l’amour de sa famille et des siens » pour « rejoindre ses étoiles« , indique dans un communiqué sa famille.

Un passionné de science et science-fiction

Né le 29 août 1949 à Saint-Lary, dans le Gers,Grégoire Yourévitch Ostasenko-Bogdanoff, dit Grichka, a passé une grande partie de son enfance chez sa grand-mère maternelle avec son frère, dans le Gers. Les deux enfants, descendants de l’aristocratie autrichienne, parlent très vite plusieurs langues, comme l’allemand, le français, le russe et l’anglais, grâce aux nombreux domestiques et ouvriers qu’ils rencontrent dans le château de leur grand-mère. Ils découvrent l’astronomie, qui devient très vite l’une de leurs principales passions. Après avoir obtenu leur baccalauréat, les frères jumeaux s’installent à Paris. Grichka Bogdanoff est diplômé de Sciences Po et dispose d’un doctorat en mathématique. 

En 1976, Grichka et Igor Bogdanoff publient le livre de vulgarisation scientifique « Clefs pour la science-fiction », préfacé par le philosophe Roland Barthes. Quelques années plus tard, les deux frères se sont fait connaître du grand public sur TF1 avec « Temps X », premier magazine télévisuel dédié à la science, à la culture populaire et à la science-fiction en France. Habillés de combinaisons futuristes, les frères Bogdanoff se mettent en scène dans un décor de vaisseau spatial. Ils évoquent des sujets divers tels que la vie extraterrestre ou les OVNI. De nombreux invités se sont bousculés sur leur plateau, comme Jean-Michel Jarre, Frédéric Beigbeder ou Franck Dubosc. En 1987, l’émission est arrêté.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Les deux frères délaissent la télévision dans les années 1990 pour se consacrer à de nouvelles études, un doctorat sur la cosmologie primordiale. Ils retrouvent ensuite leur activité d’animateurs pour présenter le magazine « Projet X 13 » sur la chaîne 13e rue, puis le court programme hebdomadaire « Rayons X » sur France 2, à partir de 2002. Au début des années 2010, Grichka anime seul une émission sur France 2, « À deux pas du futur ».

Une vie romanesque

Les frères Bogdanoff ont alimenté pendant plusieurs décennies tout un romanesque autour de leurs origines, se disant descendants de l’aristocratie autrichienne, mais aussi de la transformation de leur visage. Igor et Grichka Bogdnaoff ont souvent été l’objet de railleries pour leur visages, profondément transformés, qu’ils avaient eux-mêmes qualifiés « d’extraterrestres ». Ils ont toujours nié souffrir d’une maladie ou d’avoir eu recours à la chirurgie esthétique, se qualifiant simplement d’expérimentateurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Gérer mes choix

Des textes souvent décriés

Leurs ouvrages scientifiques se sont souvent attiré les foudres d’une partie de la communauté scientifique. En 1991, l’astrophysicien vietnamien Trinh Xuan Thuan assure être victime de plagiat. Il affirme retrouver dans le livre des frères Bogdanoff, « Dieu et la science » des passages de son propre texte « La Mélodie secrète », publiée trois avant. L’affaire se règle alors à l’amiable. 

Près de dix ans plus tard, le physicien américain John Baez remet en cause la valeur scientifique des thèses d’Igor et Grichka Bogdanoff. Il relaye une rumeur selon laquelle les frères jumeaux auraient publié des textes complètement faux. À la demande du CNRS, une expertise sur leurs thèses est menée par d’autres chercheurs, en 2003. Les experts affirment alors que « ces thèses n’ont pas de valeur scientifique« . Les frères Bogdanoff attaquent le CNRS, qu’ils qualifient de « Stasi scientifique », mais les deux frères perdent leur procès en 2019 et sont condamnés à verser 2.000 euros au CNRS.

Les deux frères étaient aussi accusés d’avoir escroqué un millionnaire souffrant de troubles bipolaires pour régler des déboires financiers. Renvoyés en début d’année 2021 en correctionnelle, leur procès devait avoir lieu fin janvier 2022.





Source

Related posts

Château Le Tap à Saussignac

adrien

Dominique Memmi, l’écriture à fleur de peau – Paroles de Corse

adrien

“la conséquence d’une décision de Nicolas Sarkozy” selon Jean-Charles Orsucci

adrien