corse24.com
Image default
Info Corse

Des soignants corses non-vaccinés demandent le report de la date butoir


Les soignants contre la vaccination obligatoire ont manifesté mercredi matin à Ajaccio et Bastia, réunis aux noms des collectifs “Collectif des soignants menacés” à Ajaccio, et celui appelé “Non à l’obligation vaccinale” à Bastia, devant les locaux des Agences régionales de santé. Le collectif “Réaction 19”, opposé plus généralement au pass sanitaire, était également représenté.

La grogne se poursuit donc, à une semaine du 15 septembre, date à laquelle les personnels du médico-social devront être vaccinés, sous peine d’être suspendus et privés de paie.  

3 soignants de l’hôpital de la Miséricorde, de Castellucciu et du privé ont été reçus à Ajaccio, par la direction de l’ARS. Ils déplorent le manque d’information sur les sanctions.

“Ils nous expliquent que la circulaire en lien avec la loi  fraîchement votée n’est pas encore sortie. Elle ne serait peut-être pas applicable. L’ARS est comme nous et attend, en espérant qu’elle sortira avant le 15 septembre”, expliquait Julien Taglia, ingénieur bio-médical, après une réunion avec les responsables de l’ARS. 

Cette circulaire est celle qui doit préciser les sanctions pour les soignants non encore vaccinés (suspensions de fonctions, suspensions de paie…). Outre ce manque d’information, les soignants présents sont inquiets quant à la question de l’effet qu’aura l’absence de ces soignants sur le système de santé. “Entre 10 et 15 % des personnels sont non vaccinés à l’hôpital d’Ajaccio “, selon Julien Taglia, “en sachant qu’on a déjà à Ajaccio plus de 10% de soignants dans l’absentéisme. Nous leur avons proposé de pousser aux tests PCR ou antigéniques sur encore deux ou trois, en fait de décaler la date de l’obligation vaccinale”. 

Selon les membres du collectifs, 400 personnes auraient rejoint le “Collectif des soignants menacés”, dans la région ajaccienne. Samedi, le mouvement devrait se poursuivre avec une nouvelle manifestation.

Julien Taglia, ingénieur bio-médical, opposé à l'obligation vaccinale pour les salariés du médico-social
Julien Taglia, ingénieur bio-médical, opposé à l’obligation vaccinale pour les salariés du médico-social © Radio France
Olivier Castel





Source

Related posts

“On ne peut pas oublier”: à Paris, le procès Charlie ravive les souvenirs des attentats de 2015

adrien

Aiacciu: Festa Di A Lingua Corsa A U Spaziu Diamante

adrien

La via Ferrata avec Sioule Loisirs à Pont de Menat

adrien