corse24.com
Image default
Info Corse

Covid-19 : situation préoccupante en Haute-Corse

Notez cet article



Rien ne va plus en Haute-Corse où la situation sanitaire se dégrade fortement d’heure en heure. Après l’identification de clusters en fin de semaine passée en Balagne suite à plusieurs soirées privées, et la présence confirmée du variant “Delta”, le département est en passe de devenir l’un des plus impacté en France ou tout au moins l’un des premiers départements de France métropolitaine à dépasser le seuil de 200 cas pour 100 000 habitants.
 

Un constat préoccupant qu’évoque dans son communiqué la préfecture de Corse qui apporte plusieurs précisions. La première : le taux d’incidence en Balagne atteint 1 066 / 100 000 habitants et le taux de positivité est de 10,1%. Une situation dégradée et une explosion de nouveaux cas qui se confirme avec la publication des derniers chiffres de l’agence régionale de la santé qui font état de 70 résultats positifs au covid-19 comptabilisés en matinée suite aux tests réalisés jeudi 15 juillet.
 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le variant dit Delta qui a fait virer au “rouge” la Balagne menace désormais d’autres microrégions, dont le pays bastiais. Et il faut craindre désormais une diffusion rapide du virus sur le reste de l’île indique la préfecture de Corse.  
 

Saison touristique écourtée ?  

La situation sanitaire inquiète donc les autorités, doublement préoccupées par l’impact de cette dégradation sur le système hospitalier et forcément les conséquences économiques alors que l’île s’efforce de profiter au mieux de la saison touristique qui ne fait que débuter. 

Tout est mis en œuvre pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être. “Des mesures ont été annoncées en début de semaine et pourraient être renforcées dans les prochains jours” précise la préfecture de Corse.
 

Des règles bafouées 

Dans ce contexte, les autorités invitent la population à respecter strictement les règles, notamment le port du masque dans les lieux où il est obligatoire. Autre requête et non des moindres, l’application stricte du passe sanitaire dans les établissements qui y sont soumis. Sur ce dernier point la préfecture de Corse indique que “des cas de fraude ont été signalés dans certains établissements de nuit, rendus possibles notamment par des contrôles inexistants ou insuffisants (pas de vérification d’identité lors du contrôle du passe sanitaire). Ces comportements et dérives sont particulièrement dangereux et irresponsables dans le contexte actuel de diffusion amplifiée par le variant Delta. Ils le sont d’autant plus que les établissements de nuit sont des lieux de diffusion large du virus si le passe sanitaire n’est pas strictement appliqué.”
 

Conséquence : les contrôles de police et de gendarmerie seront renforcés dans les établissements et lors des évènements pour lesquels le passe sanitaire est déjà en vigueur.
 

En raison de cette situation, les autorités appellent “l’ensemble de la population à la vigilance et à l’application stricte des règles afin d’endiguer au mieux la vague épidémique qui s’annonce.” 





Source

Related posts

sept hôpitaux militaires accueilleront des grands centres de vaccination dès le 6 avril

adrien

Le PDG de Qwant ferme sa filiale ajaccienne

adrien

La mezzo soprano russe, Katerina Kovanji chante en langue corse

adrien