corse24.com
Image default
Info Corse

Core in Fronte : “Le camp patriotique dans sa diversité sort globalement renforcé”

Notez cet article


Les élections municipales se sont déroulées, cette année, dans des conditions particulières. 
Le débat démocratique local a été troublé, et en même temps nourri, par la crise sanitaire, sociale, économique et écologique qui a frappé le monde entier. 
Le modèle néolibéral, où le profit a vocation à écraser tout sur son passage doit être remis en question, en Corse comme ailleurs. 
Le camp patriotique, dans sa diversité, et aussi parfois dans ses contradictions, sort globalement renforcé de cette élection et nous nous en félicitons.

Core In Fronte salue, à ce titre, ses 63 militants qui ont été élus dans plusieurs villages de Corse, dans U Nebbiu, A Balagna, L’Alta Rocca, U Fium’Orbu, U Taravu, U Murianincu, Valle di Golu, U Venachese ou dans certaines villes comme L’Isula, Sartè ou Prupià.
Core In Fronte félicite particulièrement Jean-Noël Profizi, élu nouveau maire de Serra di Fium’Orbu.
Le mouvement assure également de son soutien ceux qui n’ont pu être réélus, comme notre ami David Brugioni à Centuri.
Néanmoins, si le Mouvement National semble sortir renforcé de ces élections rien, ni dans les discours, ni dans les programmes, ne laisse augurer un changement profond dans l’exercice du pouvoir.
Pour Core In Fronte, le système représentatif ne saurait être le seul chemin de l’émancipation sociale, individuelle et collective du peuple corse. La démocratie directe, et véritable, doit être aussi une réalité pour rendre le pouvoir au peuple.
Les mauvais résultats globaux du 1er tour sont aussi là pour rappeler aux nationalistes, actuellement au pouvoir à l’Assemblée de Corse, qu’ils ne peuvent s’exonérer de certaines de leurs responsabilités.
Les nationalistes ne sont pas là pour simplement gérer un système ou des affaires.
Il doit y avoir une rupture avec l’apathie et les intérêts oligarchiques. On ne peut, également, se résoudre à la continuité de certaines pratiques claniques obscures.
C’est le sens du projet de Core In Fronte.  
Les nationalistes ont vocation à occuper l’essentiel de l’espace politique corse et la confrontation des projets pourra s’exercer sereinement dans le pluralisme, le renouvellement permanent et l’alternance nécessaire.  
Core In Fronte continuera à s’investir pour le Peuple corse et sa reconnaissance internationale, à lutter pour une société juste et solidaire excluant toute forme d’exploitation et de soumission, pour un projet social et écologique en Méditerranée et en Europe et contre le développement des intérêts maffieux dans la société corse.
Core In Fronte



Source

Related posts

Ajaccio : les hôteliers unis pour faire face à la crise

adrien

Le MCD de François Tatti demande à Julien Morganti de démissionner du parti

adrien

La chocolaterie Aline prépare sa rentrée à Bastia

adrien