corse24.com
Image default
Info Corse

Bastia en débat sur RCFM


Après les éliminés du 1er tour, les non-récupérés et les unions, c’est une confrontation a trois qui a finalement occupé l’espace politique ce mercredi soir, le temps d’un débat sur les ondes de la radio. Un débat opposant Pierre Savelli, le maire sortant, qui conduit la liste « Bastia piu forte inseme » à Jean -Sébastien de Casalta, tête de liste « Unione pè Bastia » et Julien Morganti, chef de file de la liste « Un futur pour Bastia ». Le 15 mars dernier, Pierre Savelli avait terminé en tête avec un peu plus de 30 % des voix, soit 10 points de plus que Jean-Sébastien De Casalta, Julien Morganti totalisant pour sa part 12,5 %. Le maire sortant reconduira in extenso sa liste, aucune union n’ayant été conclue avec les deux autres candidatures nationalistes du premier tour, ni avec Eric Simoni de Corsica libera, ni avec Paul Félix Benedetti de Core in Fronte. Pas non plus de changement sur la liste de Julien Morganti qui a refusé l’union avec les  autres forces d’opposition, au prix de quelques grincements de dents chez certains de ses colistiers. En revanche, Jean-Sébastien De Casalta a conclu un accord avec Jean Zuccarelli, qui au passage a perdu le soutien des communistes et avec Jean-Martin Mondoloni, le leader de la droite. Une liste qui s’appelle désormais Unione pè Bastia. 

Pierre Savelli, le maire sortant
Pierre Savelli, le maire sortant © Radio France
Michele Castellani

Au final, une triangulaire à l’issue incertaine et 50 minutes de débat ce mercredi au cours desquels les candidats ont pu échanger de façon plus ou moins vive autour de la gestion de crise du covid-19 mais aussi des projets et investissements pour la ville et évidemment du climat parfois délétère qui caractérise cette campagne inédite. Illustration avec cet échange où Jean Sébastien De Casalta dénonce une « alliance objective » entre Pierre Savelli et Julien Morganti :

Jean Sebastien De Casalta "Unione pé Bastia"
Jean Sebastien De Casalta “Unione pé Bastia” © Radio France
Michel Castellani

Si les échanges ont été virulents au moment de s’accuser mutuellement d’un pourrissement de la campagne et donc de ce second tour, les trois candidats sont tombés au moins d’accord sur un point : les investissements ! Pour tous, la machine doit continuer à tourner, encore plus après la crise du covid-19. . Un échange consensuel sur ce point des investissements mais toujours vif :

Julien Morganti, "Un futur pour Bastia"
Julien Morganti, “Un futur pour Bastia” © Radio France
Michele Castellani

Vous pouvez visionner l’intégralité de ce débat sur le site Facebook de France Bleu RCFM



Source

Related posts

Valoriser le tourisme de niche en Corse

adrien

Draps, robinets… avant même tout symptôme, les malades du Covid-19 peuvent contaminer les objets selon une étude

adrien

A Bucciata Bastiaccia en mode Covid

adrien