corse24.com
Image default
Info Corse

Assassinat de Vincent Dorado, un appel à témoin 5 ans après les faits

Notez cet article


Le lundi 18 janvier 2016, vers 21 heures, Vincent Dorado était assassiné de deux tirs de fusil de chasse sur le seuil de son domicile à Afa. 

Un homme sans histoire

Ce professeur de SVT de 33 ans, apparemment “sans histoire”, expliquent les enquêteurs, était très apprécié, et n’avait, semble-t-il, ni ennemi connu, ni différent privé ou professionnel. 

Après cinq ans d’enquête, toutes les pistes semblent avoir été exploitées par les enquêteurs. Une centaine de gendarmes a été mobilisée, près de deux cents témoignages recueillis, deux cent quatre-vingt tests ADN effectués. Les enquêteurs de l’IRCGN, l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie, avaient été appelés en renfort pour des expertises biologiques, balistiques, criminalistiques etc…, mais le mobile de ce crime reste à ce jour toujours indéterminé.

Un fusil retrouvé un an et demi après le crime

Dix-huit mois après l’assassinat, les investigations avaient permis la découverte d’une arme à feu, un ancien fusil de chasse de calibre 12, dans un maquis dense à environ 300 mètres de la scène de crime. Même si rien ne permet d’attester avec certitude qu’il s’agit de l’arme du crime, ce fusil pourrait correspondre et les enquêteurs pensent que le tireur s’en est débarrassé dans sa fuite. 

Un peu plus de cinq ans après les faits, les gendarmes et la justice ont décidé de lancer un nouvel appel à témoin. Qu’il s’agisse de témoin des faits ou de personne pouvant apporter tout élément susceptible de faire progresser l’enquête, comme des éléments concernant la vie de la victime qui pourraient éclairer sur le mobile du crime. 

Le jour de sa mort, Vincent Dorado avait assuré ses cours au collège de Baleone jusqu’à 17h30, il avait ensuite fait quelques courses avant de regagner son domicile vers 19 heures. 

Les enquêteurs sont à la recherche d'informations sur ce fusil, qui pourrait être l'arme du crime.
Les enquêteurs sont à la recherche d’informations sur ce fusil, qui pourrait être l’arme du crime. © Radio France
Marion Galland

Les enquêteurs sont également à la recherche de tout renseignement sur le fusil de chasse découvert à proximité de la scène de crime. Ce fusil est un modèle SIMPLEX, mono-canon, de calibre 12 et de fabrication MANUFRANCE. 

Ce fusil, expliquent les enquêteurs, provient peut-être d’un vol dont le propriétaire n’a pas remarqué la disparition ou n’a simplement pas jugé utile de la signaler. 

Appel à témoin

« Tout témoignage peut relancer l’enquête », insiste le commandant de la section de recherche de la gendarmerie. 

La procureure de la République, Carine Greff, a de plus assuré que « l’anonymat des témoins peut être totalement protégé selon une procédure parfaitement encadrée et maîtrisée par les instances de la justice et de la gendarmerie ».

Si vous avez des informations vous pouvez prendre attache avec la gendarmerie soit : 

– Par téléphone : 0 801 82 67 73 (gratuit)

– Par courriel : infos-dorado@gendarmerie.interieur.gouv.fr

– Par courrier : Infos-Dorado – CS 8042 – 20162 Ajaccio CEDEX 1





Source

Related posts

CGT Santé: Journée De Grève Et D’information Au CH De Bastia.

adrien

en Corse, les touristes accueillis par des caméras thermiques à l’aéroport

adrien

Antonin Romieu maître chez lui

adrien