corse24.com
Image default
Info Corse

10 millions de Français ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre le Covid-19

Notez cet article


La France a franchi jeudi le seuil des 10 millions de premières injections de vaccins contre le Covid-19 a annoncé le Premier ministre Jean Castex depuis un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). “Le pays tout entier vient de franchir les 10 millions de  personnes qui ont reçu une première vaccination, c’est-à-dire  que nous sommes à une semaine d’avance à l’objectif que j’avais  fixé : c’est une très bonne performance”, s’est-il félicité. “Et cela est dû à (…) tous ceux qui sont 7 jours sur 7 sur le pont au service de cette grande cause nationale qui s’appelle la vaccination et qui nous permettra de sortir de cette crise”, a-t-il ajouté.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L’exécutif s’était fixé pour objectif de franchir le cap des 10 millions de personnes vaccinées à la mi-avril parmi les personnes éligibles, c’est à dire les personnes âgées de plus de 70 ans, les professionnels de santé ainsi que les personnes de 50 à 74 ans vulnérables et présentant des facteurs de risque de développer une forme grave du Covid. Emmanuel Macron veut permettre à tous les Français adultes qui le souhaitent de se faire vacciner “d’ici la fin de l’été”.

Le calendrier de vaccination Covid-19
Le calendrier de vaccination Covid-19 © Visactu

Situation sanitaire toujours “préoccupante”

La situation sanitaire est “préoccupante” et même “extrêmement préoccupante” dans “certaines régions jusqu’ici un peu plus épargnées”, comme l’Auvergne-Rhône-Alpes où le nombre de patients admis en soins critiques a augmenté de 25% en une semaine, a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du conseil des ministres.

“Le taux d’incidence dans notre pays reste très élevé” avec “plus de 400 cas pour 100.000 habitants”. Donc “ce n’est pas le moment de lâcher prise”, a-t-il insisté, même si “nous avons des premiers signaux encourageants dans les seize départements où les mesures de freinage supplémentaires ont été prises le 20 mars dernier”. “Les mesures semblent fonctionner”, “nous commençons à mesurer que les efforts supplémentaires portent leurs fruits” et “nous avons toutes les raisons d’espérer et de croire que leur impact sera suffisant pour faire régresser l’épidémie”, a-t-il ajouté. 





Source

Related posts

Une enquête préliminaire ouverte pour suspicion de fraude électorale à Bastia

adrien

Celia Picciocchi, portrait d’une musicienne corse

adrien

Coronavirus : renforcement des mesures sanitaires à Porto-Vecchio 

adrien